Le top 6 des métiers qui recrutent en Nouvelle-Aquitaine

La Nouvelle-Aquitaine est la troisième région de France en termes d’intentions de recrutement en 2022. 330 000 recrutements sont prévus dans la région, tout domaine confondu.

 

En parallèle : Créer un stand modulable

Contrat à durée indéterminée, contrat à durée déterminée, intérim à Bordeaux… La région recrute massivement en 2022. Voici 6 secteurs qui recrutent en Nouvelle-Aquitaine. Les chiffres de cet article proviennent de l’enquête annuelle BMO de Pôle emploi publiée en février 2022.

Contents

Emplois en Nouvelle-Aquitaine : Agriculture et pêche

La Nouvelle-Aquitaine est la première région agricole et forestière du pays. 58 000 des intentions de recrutement concernent donc l’agriculture et la pêche. Les deux métiers les plus recherchés dans la région :

Sujet a lire : Digitalog a référencé tous les logisticiens e-commerce de france par région

 

  • Viticulteurs et arboriculteurs salariés : 25 840 emplois à pourvoir
  • Agriculteurs salariés : 18 030

 

Néanmoins, ces recrutements concernent en grande majorité des contrats saisonniers, particulièrement pour des emplois durant les vendanges.

 

Pour des emplois en Nouvelle-Aquitaine à plus longue durée, il y a aussi de nombreuses opportunités grâce à la forêt des Landes. Notamment avec 1 700 postes à pourvoir pour des conducteurs d’engins agricoles ou forestiers.

 

La Nouvelle-Aquitaine, c’est aussi l’océan. En conséquence, 1 430 recrutements sont prévus pour des métiers de pêcheurs et aquaculteurs salariés.

Métiers en Nouvelle-Aquitaine : hôtellerie-restauration

La Nouvelle-Aquitaine fait partie des régions les plus touristiques de France. Ainsi, suite aux années difficiles dues à la pandémie mondiale, l’hôtellerie-restauration repart de plus belle et manque cruellement de main d’œuvre. 43 000 postes sont à pourvoir dans le domaine, dont une partie pour des emplois saisonniers :

 

  • 14 650 serveurs de café et restaurant
  • 11 670 aides et apprentis en cuisine et employés polyvalents en restauration
  • 6 840 employés en hôtellerie
  • 1 250 chefs cuisiniers
  • 440 cadres de l’hôtellerie-restauration

 

Emplois en Nouvelle-Aquitaine : domaine de la santé

Comme partout en France, le secteur de la santé et du paramédical a besoin de recruter en Nouvelle-Aquitaine. 40 000 postes sont actuellement à pourvoir et la liste est longue :

 

  • Les aides-soignants sont particulièrement recherchés dans la région, comme partout ailleurs : 11 710 postes à pourvoir
  • Aides à domiciles et aides ménagères : 9 120
  • Infirmiers : 7 650
  • Médecins : 1 240
  • Pharmaciens : 890 postes à pourvoir
  • Psychologues et psychothérapeutes : 390
  • Dentistes : 220 recrutements prévus

Métiers en Nouvelle-Aquitaine : secteur de la vente et du commerce

Le marché de l’emploi repart à la hausse, ainsi que l’économie du pays. Ainsi, le secteur de la vente et du commerce a besoin de recruter en masse. 24 000 postes sont à pourvoir dans le domaine :

 

  • 8 280 employés de libre-service
  • 4 430 hôtes de caisse
  • 3 560 vendeurs en produits alimentaires
  • 3 330 vendeurs en habillement et accessoire
  • 430 emplois en gestion de magasin
  • 330 cadres dans le commerce

Emplois en Nouvelle-Aquitaine : recrutement dans le secteur du BTP

Comme depuis plusieurs années en France, le secteur du bâtiment et des travaux publics continuent de recruter en région Nouvelle-Aquitaine. Les postes à pourvoir sont variés, il y a 23 780 intentions d’embauche dans le secteur du BTP :

 

  • Emplois de maçons : 3 300
  • Postes d’ouvriers non qualifiés du second œuvre : 3 120
  • Plombiers et chauffagistes : 2 570 postes à pourvoir
  • Couvreurs : 1 540
  • Chefs de chantier ou conducteurs de travaux : 960

Métiers en Nouvelle-Aquitaine : logistique, manutention et transport

Avec l’essor des e-commerces et de la vente en ligne, le domaine de la logistique, manutention et transport sont en plein recrutement. Dans la région Nouvelle-Aquitaine, 22 000 postes sont à pourvoir dans ce secteur :

 

  • 9 100 ouvriers non qualifiés de l’emballage et de la manutention
  • 2 150 ouvriers qualifiés en préparation de commandes
  • 3 420 conducteurs routiers
  • 2 660 conducteurs et livreurs courte distance
  • 310 responsables logistiques
  • 270 responsables magasinage